Les régimes sans gluten et le sport de haut niveau


Ce n'est plus nouveau et depuis quelques mois, nous assistons à de vraies révélations dans le milieu sportif. Des sportifs de haut niveau font de plus en plus de régimes sans gluten. Mais pourquoi ? Quel intérêt puisqu'ils ne pas intolérants au gluten ?

Cette année a été l'occasion pour nous tous d'apprendre qu'un joueur de tennis, Wilfrid Tsonga, suivait un régime sans gluten.

Pourtant, il n'est pas un cas isolé puisque 2 des meilleurs joueurs de tennis au monde suivent un tel régime.

La joueuse Allemande Sabine Lisicki, aurait fait de même.


"Aucun de ces sportifs n'est intolérant au gluten... Alors pourquoi faire ce régime ? "


Le gluten, servant d’additif dans l’alimentation, notamment dans le pain, rend la digestion difficile.

D'où une surproduction d'acides par l'estomac, qui se manifeste par une lenteur de digestion.

Le gluten peut aussi agir comme une colle au niveau de l'intestin, le bloquer et provoquer des ballonnements, constipations ou diarrhées, même sans intolérance au gluten.

En adoptant une alimentation sans gluten, la disparition de ces phénomènes chez les sportifs de haut niveau est tout à leur avantage.


Le joueur de tennis Novak Djokovic a toujours cru depuis ses début que pour être performant, il devait manger de grandes quantités de pâtes, de riz et de pain.

Il a entamé depuis un moment déjà un régime sans gluten et à vu ses problèmes respiratoires disparaître.

Des chercheurs seraient même arrivés au constat qu'un régime sans gluten ne diminuerait pas les performances, mais pourrait bel et bien les améliorer !


Djokovic, après son régime, en 2012, à l'Open d'Australie, remportera la plus longue finale du Grand Chelem contre Nadal...


Alors... effet de mode ou réelle recherche de performance ?


Par Jacques