Sans gluten, que couvre la sécurité sociale ?


La maladie coeliaque, comme vous le savez, n’a pas de traitement médical. Le seul moyen de soulager nos symptômes est de suivre une alimentation sans gluten. Pas facile, et bien souvent coûteux ! Mais savez vous que la Caisse d’Assurance Maladie peut prendre en charge une partie de vos dépenses ?





Pour pouvoir prétendre à cette prise en charge il faut en premier lieu être reconnu atteint de la maladie coeliaque.



"Comment puis-je me faire diagnostiquer ?"


Il faut tout d’abord vous faire prescrire une prise de sang pour doser les anti-transglutaminase (IgA & IgG) et les anti-endomysium (IgG), puis faire une biopsie, généralement faite via une fibroscopie.


C’est à partir de ces résultats que votre médecin envoi une demande de prise en charge de votre maladie coeliaque à la Caisse d’Assurance Maladie qui vous déclare en ALD (Affection Longue Durée) et acceptera donc de vous rembourser vos achats d’aliments sans gluten dans la limite de 45.73€ par mois. (Plafond appliqué en 2013)



"Combien ma mutuelle complémentaire me rembourse t-elle ?"


En règle générale, les mutuelles complémentaires interviennent à chaque fois que la Caisse d’Assurance Maladie prend en charge un remboursement quelque soit le traitement.


Cependant, chaque mutuelle à son propre barème.


Nous vous conseillons de prendre contact avec votre organisme en leur indiquant que vous êtes déclaré en ALD par la Sécurité Sociale.



"Quels produits se faire rembourser ?"


Seuls farines, pains, pâtes, biscuits sucrés et salés sont remboursés partiellement.

Sur les boutiques en ligne, sont indiqués le prix ainsi que le montant du remboursement, ce qui vous permet d'identifier ces produits.


Dans les grandes surfaces, ces derniers comportent deux codes barres :

Un pour régler votre produit en caisse, l’autre, très souvent détachable pour le faire parvenir à votre Caisse d’Assurance Maladie, une fois par mois pour votre remboursement.





Par Angélique